Les socialauds sont pour la liberté d’expression, mais contre la diffusion de « fausses informations »

https://eurocalifat.wordpress.com/2016/12/01/super-con-ii-pour-cette-semaine-laurence-rossignol/

« La liberté d’expression n’inclut pas le droit de diffuser des contre-vérités, des mensonges, des informations volontairement faussées pour dissuader les femmes de recourir à une IVG.  »
Très bien seulement qui va juger qu’il s’agit de fausses informations? Les socialauds, ces nouveaux Goebbels!

Les « fausses informations » ce sont les informations que les socialauds n’approuvent pas, qu’ils jugent fausses!
Bref ce que dit Laurence Rossignol c’est :
 » Je suis pour la liberté d’expression, c’est à dire la liberté d’exprimer des choses que j’approuve, mais pour punir de peines de prison  les gens qui disent des choses que je réprouve »


Mais au fait n’est ce pas cette même Laurence Rossignol qui au moment de voter la loi réprimant les clients de la prostitution , diffusait des « informations  » du genre :  » La très grande majorité des prostituées sont forcées d’exercer leur activité par des proxénètes » ou « Les clients de prostituées sont  TOUS des violeurs »? 


 Par contre il ne faut pas dire que les migrants qui ont harcelé des femmes allemandes à Cologne la nuit du nouvel an sont des violeurs : c’est raciste car cela culpabilise les migrants. 


De même il faut poursuivre en justice les sites qui « culpabilisent » les femmes désirant avorter .

Mais qui décide que ces sites « culpabilisent » ces femmes ? Les belles âmes de gauche, les socialauds, Laurence Rossignol. 

Et ces militants qui accusent les français refusant l’accueil de migrants d’être des « sales fachos, des racistes, des nazis » (voir la réaction qui avait été opposée à Julien Sanchez par les maires de gauche) ? Ils ne culpabilisent pas ceux qui ne leur plaisent pas ?


J’ai un peu de mal à suivre les socialauds ces derniers temps!