Suisse : les salafistes peuvent tranquillement promouvoir le djihad dans les rues

civilwarineurope

2011-illuDans la rue, ils se montrent aimables et sociables. Mais lorsqu’ils sont entre eux, ils appellent à la mort du kuffar, des infidèles. Leur objectif: une Europe musulmane. Leur moyen: le djihad. Avec des mots et, si nécessaire, avec l’épée.

Ibrahim Abou Nagie (52 ans), membre interdit en Allemagne la semaine dernière et faisant partie du réseau « Lies! » a distribué hier samedi à Zurich le Coran avec assiduité. Sans être inquiété, comme le samedi d’avant. Depuis l’interdiction de la semaine dernière en Allemagne, un deuxième groupe est également entré sur scène: Le groupe «We love Muhammad» (WLM) du Kurde allemand Bilal Gümüş (30 ans).

Le réseau des « missionnaires » de rue islamistes en Suisse est étroitement lié à l’association « Lies! » désormais interdite en Allemagne et au représentant controversé de la mosquée d’An’nur à Winterthur.

Les autorités allemandes accusent les représentants de « Lies! » d’avoir des liens avec les djihadistes. Gümüs aurait acheminé…

View original post 262 mots de plus