Reporters sans frontières demande aux autorités kosovares de protéger le journaliste Leonard Kerquki, menacé de mort

civilwarineurope

cvwv6fowaae-skkAu lendemain de la diffusion, le 23 octobre, sur Gazeta Express, d’un documentaire sur la guerre au Kosovo et les exactions perpétrées contre les minorités serbes et bosniaques, le rédacteur en chef Leonard Kerquki, a reçu de graves menaces.

Le journaliste, qui prête également sa voix au reportage, a été menacé de mort, insulté et accusé de trahison. Un photomontage du journaliste, le front criblé de balles sur un fond aux couleurs de la Serbie a même été publié sur la page Facebook de l’UCK, armée de libération du Kosovo. Ce groupe paramilitaire conçu comme l’un des acteurs principaux de la lutte pour l’indépendance du pays, était accusé dans le documentaire de crimes commis contre la population civile au nom du patriotisme.

« Nous condamnons avec force ce lynchage public contre le journaliste et demandons aux autorités de mettre en place rapidement des mesures de protection en faveur de Leonard…

View original post 160 mots de plus