Italie : prison pour ceux qui s’opposent à la réquisition de leurs maisons secondaires pour les migrants

civilwarineurope

1478079947-lapresse-20161028121337-21124470Selon des sources du ministère de l’Intérieur, le plan du « Viminal » (Palais où siège le Ministère de l’Intérieur) prévoit des policiers et des «mesures privatives de liberté » pour ceux qui s’opposent à la réquisition de leurs biens immobiliers pour les migrants.
Le ministère de l’Intérieur, en la personne d’Angelino Alfano, se prépare à saisir les biens des Italiens pour les remettre aux migrants.

Il le fera seulement après le 4 Décembre, c’est-à-dire après le référendum, pour empêcher que les protestations des citoyens n’influent sur l’issue du vote.

Parce que ce sont justement les révoltes qui préoccupent Alfano. Les barricades de Goro et Gorino contre la saisie d’un hôtel pour y mettre 15 réfugiés ont occupé pendant des jours les premières pages des journaux, et a mis le gouvernement dans l’embarras. Les services secrets auraient déjà fait un fichage des villes où il est possible que les citoyens…

View original post 322 mots de plus