Allemagne : madame folledingue veut des médias à sa botte

civilwarineurope

images-1La chancelière pointe le succès des nouveaux médias qui sont basés sur des règles bien différentes des critères journalistiques en vigueur jusqu’à récemment.

Angela Merkel s’inquiète de la désinformation numérique qui contribue, selon elle, à l’essor du populisme en Europe. La chancelière, candidate à sa réélection en 2017, appelle à agir contre ce phénomène.

(…) Angela Merkel, officiellement candidate à sa réélection l’an prochain, a partagé ses inquiétudes sur ce sujet lors de son discours devant le parlement allemand. La chancelière a notamment affirmé que de faux article d’actualité et des bots ont pu « manipuler » l’opinion publique : « Nous devons affronter ce phénomène et, si nécessaire, le réglementer. » (…)

Angela Merkel ne cache pas les risques entraînés par cette propagation : « Le populisme et la politique extrémiste sont en plein essor dans les démocraties occidentales ».

Une tendance visible, notamment, dans le nombre de «…

View original post 188 mots de plus