#CochetBrunschvicg 12 : trois types d’êtres humains donc trois conceptions de Dieu, trois dieux en guerre

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis : plan vital -ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Page 181, Mme Cochet oppose, comme Brunschvicg, pensée de l’être et pensée de l’Un, transcendance et immanence , c’est à dire en fait nos deux plans, vital-ontologique et spirituel-internel, correspondant à deux pensées mathématiques : ensembles et catégories

« au contraire de la dialectique de l’être, la dialectique de l’Un se dilate en TOUS sens sans s’épuiser; elle engendre sans se nier, elle multiplie sans confondre, elle divise sans diminuer. Le refus de finalité n’est pas accepté par l’être: l’élan vital, étant élan, commence et finit nécessairement. Mais l’un, immanence même, ne connaît ni commencement, ni fin, étant l’acte du présent éternel. La conscience intellectuelle se développe par la transformation des jugements sensibles, automatisés dans l’être corporel, en jugements réfléchis, dirigés par l’intelligence en vertu de son pouvoir unifiant » .

La conscience intellectuelle est la dernière et plus haute étape que doit atteindre la conscience , après s’être libérée…

View original post 2 519 mots de plus