Europe : la recomposition médiatique va s’accélérer

civilwarineurope

reinfo_info_intoxL’élection de Donald Trump pourrait bien avoir un effet inattendu sur la composition du paysage médiatique, de ce côté de l’Atlantique.

Aux États-Unis, les médias mainstream n’en finissent pas de s’excuser de ne pas avoir vu venir la victoire du milliardaire républicain. Si une image vaut mille mots, une petite vidéo vaut un album photo entier.

Malgré tout, leurs excuses sonnent faux: aucun journaliste n’a démissionné ou été licencié suite aux résultats électoraux. Les éditorialistes en place continuent de vomir sur le Président Trump alors qu’il n’est même pas encore entré en fonction. Nous assistons à la même dérive sur le Vieux Continent, qui, à sa décharge, se contente souvent de reprendre les reportages tournés par les collègues. Le suivisme est tel que c’en est à se demander à quoi servent tous ces « envoyés spéciaux » sillonnant le pays à grands frais (…)

Il n’y a donc pas vraiment de changement…

View original post 677 mots de plus