Allemagne : comment une ville se soumet aux traditions culinaires musulmanes

civilwarineurope

telechargement-1Les immigrants musulmans ont complètement transformé la carte des menus à Neuss [Rhénanie-du-Nord-Westphalie]. Dans les jardins d’enfants et dans les écoles de Neuss, il n’y a pratiquement plus de viande de porc. La légendaire saucisse à la moutarde de Chez Moni au centre aquatique Nordbad vient d’être définitivement « enterrée » par la patronne.

Dans les cantines scolaires, on ne trouve plus que de la dinde ou du poulet. « Nous avons retiré le rôti et les petites saucisses de porc du menu, parce que les élèves musulmans n’ont pas le droit d’en manger », explique Dennis Vieten qui dirige une entreprise de restauration (…)

Au menu du lycée Humboldt, on ne trouve plus non plus de viande de porc. Il n’y a qu’au lycée Nelly-Sachs qu’il y a parfois des boulettes. Mais elles sont clairement signalées comme contenant du porc. Neuss s’est adapté à la culture gastronomique musulmane. Cette…

View original post 181 mots de plus