Jihadi John le bourreau de l’Etat islamique a touché 550000 euros d’allocations de l’Etat anglais

Réfugiée en Angleterre depuis 1996, la famille ayant fui le Koweït de Mohammed Enwazi alias « Jihadi John » le bourreau de DAESH a touché au total 550000 euros (cinq cent cinquante mille euros!!!) de l’Etat anglais, en allocations et aides diverses.

Ces parasites arabes et musulmans n’ont jamais travaillé, se considérant sans doute comme une « race supérieure » à ces chiens de mécréants européens.

Voir:

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/03/jihadi-john-le-bourreau-de-letat-islamique-a-touche-plus-de-550-000-euros-dallocations/

En tout cas le Mohammed montre clairement sa gratitude aux anglais!

Voir aussi cet article sur un autre mohammed, cette fois en France, qui vit d’une allocation handicapé apres son retour d’Irak où il était jihadiste:

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/01/de-retour-du-djihad-il-vit-des-allocations-handicape/

une sale engeance de parasites, d’assassins, de violeurs et de terroristes

image

« Inherent vice »: qu’arrive t’il à Paul Thomas Anderson ?

Donc j’ai vu le film le premier jour de sa sortie…

Je ne serai pas aussi sévère que l’Express, et d’ailleurs je ne serai pas sévère du tout, cela n’aurait aucun sens, j’ai déjà dit que je ne connais rien en matière de cinéma…à commencer par les aspects techniques.

http://www.lexpress.fr/culture/cinema/video-inherent-vice-prend-le-genre-de-haut_1657288.html

« La question se pose. Importante, douloureuse, évidente. Faut-il tout pardonner à Paul Thomas Anderson, dès lors qu’il réalisa There Will Be Blood, en 2007, avec Daniel Day-Lewis, chef-d’oeuvre ambitieux, énorme et romanesque sur l’histoire des Etats-Unis ? J’aimerais bien, mais ce n’est pas si facile parce que le gars commence sérieusement à perdre des plumes, au point de donner envie de lui tailler un costard. »

La photo en haut de cet article de Slate évoque la Cène, mais inversée, satanique, se goinfrant de cocaïne, non ?

http://www.slate.fr/story/98639/inherent-vice-paul-thomas-anderson

Il est évident que la référence principale du film est « Le grand sommeil » de 1946, comme pour « The big Lebowski », les trois films comportent des intrigues très embrouillées, il s’agit de rendre visible sur l’écran cette « obscurité » qui caractérise notre époque, et dont je parlais dans cet article récent:

https://horreurislamique.wordpress.com/2015/02/23/lage-des-tenebres/

puisque les histoires de détective privé symbolisent la recherche de la vérité, au milieu de l’affrontement des égoïsmes propres aux instincts vitaux déchainés : mais si dans le film de 1946 Humphrey Bogart arrive à débrouiller les fils de l’intrigue et à s’opposer victorieusement à Eddie Mars en risquant sa vie, dans « Big Lebowski » sorti en 1998 et se passant en 1990, l’intention parodique est claire, le film se déroule non dans le milieu des hippies, qui ont disparu depuis longtemps, mais chez leurs « descendants » après l’ère Reagan : le Dude vit en « profitant » au maximum des aides sociales diverses, ou de ce qu’il en reste, datant des temps de la « Great Society » de Lyndon Johnson. Il fume des joints et se prépare d’une main experte des « White Russian » mais garde bon pied bon œil pour jouer au bowling.

Par contre « Inherent vice » remonte à l’origine de cette « mutation » de la notion même de « vérité » et de « bien moral » dans les années 60-70, et la fumette comme les « acides » tiennent dans la vie et la carrière de Doc Sportello (excellent Joaquin Phenix) qui prend la suite de Philip Marlowe et du Dude: un improbable Bogart à la chevelure mi-afro mi hippie, défoncé en permanence, et qui sodomise sur le divan son ex-girlfriend qui lui raconte comment son nouvel et richissime amant Mickey Wolfmann l’obligeait (sans qu’elle s’y oppose vigoureusement) à porter des jupes ultra-mini sans rien dessous et l’offrait à ses amis ou au premier venu.

Cela dit avec Paul Thomas Anderson on ne sera jamais dans 50 nuances de Grey, c’est une chose qu’on doit lui reconnaître (avec gratitude)

L’intrigue de ce « film drogué » est évidemment tres embrouillée, mais il ne faut pas exagérer et dire comme l’Express qu’elle est totalement incompréhensible.

Ce qui est plus juste, c’est que la vérité se révèle « vide » et sans rôle salvateur, on est proche des affirmations de Richard Rory dans « The decline of redemptive truth and the rise of literary culture »:

http://olincenter.uchicago.edu/pdf/rorty.pdf

sauf que ce qui devrait remplacer la verite, à savoir l’amour universel, n’apparaît pas vraiment dans la fumée de tous ces joints…le film analyse de manière convaincante et « fumeuse » l’émergence du milieu des « milieux » yuppies et « libéraux » qui prendront la place des hippies, un peu plus tard, et il suggère, lors de la scène de la fin que les « réactionnaires » trouvent aussi leur origine dans le délire fumeux de ces années là…

Donc : qu’arrive t’il à Paul Thomas Anderson ?

Mais rien! Il a toujours autant de talent pour raconter une histoire, même si celle ci se termine dans l’obscurité et le brouillard, et pas seulement celui de la fumée des joints!

Replaçons ce film dans la perspective des trois derniers: au fond, on pourrait décrire les thèmes de ces films à l’aide des dernières lignes de « L’être et le néant » de Sartre : l’homme se perdant en temps qu’homme pour que Dieu naisse, selon une passion inverse de celle du Christ…et Sartre ajoute, sinon il ne serait pas Sartre:

« Mais l’idée de Dieu est contradictoire, et nous nous perdons en vain: l’homme est une passion inutile »

Paul Thomas Anderson veut montrer l’homme américain (il se limite à l’histoire de son pays) en train de se perdre en tant qu’homme pour que le capitalisme (c’est à dire la puissance technique se développant de manière autonome et sans limites) naisse et subsiste.

C’est le thème évident de « There will be blood », dans le climat puritain et sectaire du début du 20 eme siècle : cela nous épargne au moins les scènes de baisers langoureux et de sodomie sur canapé, et Daniel Plainview n’est pas adepte de la marijuana, seulement de l’alcool à doses de plus massives, ce qui le conduit à la folie meurtrière : c’est l’homme en lutte avec la Nature qui est montré là, ce qui était le rôle des esclaves dans l’ancien temps, qui y gagnaient des savoirs techniques qui les poussaient à se révolter contre le Maître. Mais Plainview devenu richissime n’a plus que ceux qu’il méprise, tous ceux qui n’ont pas osé mettre leur vie en jeu dans la lutte contre la Nature.

Dans « The Master » la lutte pour gagner dans la guerre du pétrole devient l’arnaque universelle de la scientologie pour le pouvoir et l’argent

Et dans « Inherent vice » la médiation avec la Nature est assurée par la technologie des années 60, l’ennui de la course à l’argent se met à régner et la lutte contre le vide et l’ennui remplace la lutte contre la Nature ou celle pour l’émancipation ou la vérité.

Une scène « miraculeusement infernale » comme celle de la fin de « There will be blood » n’est plus possible puisqu’il n’y a plus de vérité à faire triompher: d’où l’impression de déception que produisent les deux derniers films!

On peut « admirer » le suicide spirituel de Plainview et sa défaite puisqu’il « est plus moral de se perdre soi meme que de se conserver », nous sommes encore dans la tragédie.

Mais comment admirer les esclaves d’une secte, ou bien les bourgeois jouisseurs ou les hippies drogués de Californie dans les années 60?

C’est pourquoi je ne pense pas que Paul Thomas Anderson « prenne le genre de haut », ou qu’il ait les chevilles qui enflent pour le dire vulgairement…il déroule simplement un fil qui n’est pas vraiment un fil d’Ariane, puisque l’obscurité de l’âge des ténèbres c’est l’impuissance absolue à trouver la sortie du labyrinthe, la perte de l’idée qu’il pourrait y avoir un sens à sortir du labyrinthe..

Alain Badiou appelle cela : « désorientation créée par le matérialisme démocratique et son relativisme »

image

Comprendre Gramsci pour mieux écraser la Gauche

Originally posted on Bibliothèque de combat:

gramsciGRAMSCI ET LA CONQUETE DU POUVOIR CULTUREL
Lorsque l’on essaie de caractériser le débat politique et idéologique qui se déroule actuellement dans les pays occidentaux, le mot qui vient le plus spontanément à l’esprit est celui de « totalité ». Nous sommes en présence d’un débat total. Entendons par là, non un débat de caractère ou d’esprit « totalitaire » (encore que la tentation totalitaire, malheureusement, n’en soit pas toujours absente), mais un débat qui, de plus en plus, porte aussi bien sur les domaines politiques traditionnels que sur des sujets qu’on avait antérieurement l’habitude de considérer comme « neutres ».
Il y a encore quelques années, les factions et les partis ne s’affrontaient guère que sur des questions directement politiques, telles que le système des institutions, le mode du gouvernement, le programme de législature, etc., tandis qu’un consensus tacite se faisait sur les structures élémentaires fondamentales. La famille était rarement remise en cause, on…

Voir l'original 2 223 mots de plus

Les chiffres chocs de l’immigration illégale en Europe

Originally posted on civilwarineurope:

imageEntrées clandestines en Europe: +153%! Du jamais-vu, avec plus de 230.000 illégaux en un an. Et encore ne s’agit-il que des étrangers détectés par les gardes frontières. Le Figaroa décortiqué le tout dernier rapport de l’agence Frontex, sorte de police européenne qui supervise les frontières extérieures de l’Union. Ce rapport «Q3» (Q pour «Quarter» ou troisième trimestre 2014), permet de reconstituer, sur douze mois glissants, les évolutions des flux migratoires, directement impactés par les crises internationales, comme la guerre en Syrie et en Irak.

On y découvre que, de juillet à septembre 2014, avec plus de 110.000 passages, par terre et surtout par mer, recensés en trois mois, il est entré en Europe quasiment trois fois plus de clandestins que durant le pire trimestre du printemps arabe de 2011, qui, sous Sarkozy, avait justifié que la France boucle provisoirement sa frontière avec l’Italie. «L’île de Lampedusa demeure une porte d’entrée…

Voir l'original 593 mots de plus

Featured Image -- 18778

Requérants d’asile: oui, mais pas près de chez moi

Originally posted on Suzy Desouche:

Emission RTS Infrarouge du 3 mars 2015 à 22:35

RTS asile infrarouge emission débat

A chaque fois que des centres de requérants d’asile ouvrent en Suisse, la population est inquiète, voire très hostile. Dernier exemple en date: l’ouverture d’un centre fédéral à la Gouglera dans le canton de Fribourg qui devrait accueillir 300 personnes d’ici 2017. Alors comment expliquer cette méfiance? Les requérants sont-ils vraiment générateurs de criminalité et d’insécurité? La Suisse est-elle encore digne de sa tradition humanitaire? Infrarouge ouvre le débat.

www.infrarouge.ch

Mayens de Chamoson: La colère gronde chez les riverains du futur centre d’accueil pour les réfugiés

Les voisins du futur centre d’accueil pour réfugiés aux Mayens de Chamoson expriment leurs inquiétudes.

Sur les sept personnes interrogées, cette semaine, aux abords du futur centre d’accueil pour requérants d’asile des Mayens de Chamoson, six ont tenu à exprimer leur profond mécontentement…et leur peur.

Certains se disent choqués tandis que Martine Pommaz-Chervet, elle, ne se…

Voir l'original 578 mots de plus

Featured Image -- 18775

Deux requérants d’asile algérien ont fait vivre l’horreur à des prostituées

Originally posted on Suzy Desouche:

Deux femmes avaient été abusées dans un salon de massage par des hommes armés, à Delémont en 2012. Un des accusés a été condamné à 3 ans ferme mardi.

pures prostituées salon sexe string blonde

Menacées avec un couteau, battues, humiliées, contraintes à se livrer à des actes sexuels, ligotées et enfermées dans un salon de massage… Deux prostituées ont vécu l’enfer en septembre 2012, entre 4h et 6h du matin à Delémont. Une fois leurs méfaits commis, les deux bourreaux s’emparent de l’argent, des téléphones et d’un ordinateur avant de disparaître dans la nature. Le calvaire des victimes prend fin deux heures plus tard grâce à l’intervention de la police et d’un serrurier. Mais des prélèvements ADN dans la bouche d’une des femmes permettent d’identifier un des bandits: il s’agit d’un requérant d’asile algérien de 25 ans basé en Autriche. Cet adepte du brigandage est déjà connu des justices soleuroise et autrichienne. Quant à son…

Voir l'original 192 mots de plus

#BrunschvicgCochet 2 : l’esprit humain saisi à sa source la plus pure

Cette distinction cruciale, car sans elle on tombe forcément dans le dogmatisme, donc dans le Mal, entre objectivité et objets, entre rationalité et raison « fixée par ses propres lois », entre opération ou acte spirituel et résultat provisoire et fixé dans un langage de l’acte, dont nous avons parlé ici:

https://horreurislamique.wordpress.com/2015/03/01/brunschvicgcochet-1-la-connaissance-integrale/

Marie Anne Cochet affirme qu’elle est essentielle, comme principe de travail, sur tous les plans de l’œeuvre de Brunschvicg, et elle a tout à fait raison: si l’on ne fait pas cette distinction on risque de se méprendre totalement sur le sens de cette pensée, comme par exemple l’épouse de Michel Henry qui dans la préface au « Bonheur de Spinoza » (oeuvre de Michel Henry) considère Brunschvicg comme un positiviste!

Cette distinction est affirmée par Brunschvicg dans l’introduction au « Progrès de la conscience dans la philosophie occidentale » que nous étudions sous le hashtag #BrunschvicgPCPO: elle correspond à la distinction opérée par les Stoïciens entre Verbe intérieur (acte spirituel) et Verbe extérieur (résultat fixé dans un langage):

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t1/progres_conscience_t1_intro.html

« Aussi bien, et l’on devra s’en laisser convaincre par les premiers chapitres de notre ouvrage, l’opposition décisive entre l’idéalisme mathématique de la République platonicienne et le réalisme astro-biologique de la Métaphysique aristotélicienne a défini le thème fondamental de l’Occident dans le domaine pratique comme dans le domaine théorique, indépendamment de toute référence au christianisme. Plusieurs siècles avant qu’il ait commencé d’exercer sa propagande, la polémique de l’Académie et du Lycée apporte le témoignage lumineux qu’il existe deux types radicalement distincts de structure mentale, commandés, l’un par les relations de la science (μαθήματα), l’autre par les concepts du discours (λόγοι). De là procède le problème religieux, tel qu’il se manifeste dans la terminologie des Stoïciens avec la dualité du Verbe intérieur, ou raison : λόγος ἐνδιάθετος, et du Verbe extérieur, ou langage : λόγος προφορικός. Ce problème, s’il devait prendre dans le christianisme une forme de plus en plus aiguë, ne relève à son origine que de la seule philosophie. Notre tâche était d’en établir la portée et d’en expliquer les conséquences d’une façon assez nette et assez vive pour qu’il ne subsiste, dans l’esprit de nos lecteurs, ni obscurité ni incertitude, ou sur l’intention de notre travail ou sur le sens de leurs réactions »

La première attitude mentale, commandée par les relations de la science, est l’idéalisme scientifique qui gouverne l’esprit européen dans ce qu’il a de meilleur depuis 4 siècles; la seconde est le réalisme du langage, propre aux peuples d’avant la mutation scientifique et philosophique et d’avant le « changement d’axes de la vie religieuse » du 17 eme siècle européen.

Quelle est alors cette « connaissance intégrale qu’est la philosophie » si elle n’est pas la connaissance d’un illusoire « objet intégral » clos sur lui-même qui ne peut être qu’illusion?

« La philosophie est une connaissance intégrale parce qu’elle est la connaissance non de la nature des choses mais de l’esprit humain saisi à sa source la plus pure : le sillon qu’il a tracé dans sa recherche désintéressée du vra ».

Telle est la réponse de Marie Anne Cochet.

Le sillon n’est pas la charrue: pour en rester à cette image, la recherche désintéressée du vrai c’est la science à son origine, au 17 eme siecle, et le sillon ce sont les mathemata, les relations. Mais elles peuvent elles aussi subir une « fixation » d’ordre dogmatique, si l’on s’attache uniquement aux formules (par exemple celles de la relativité, ou bien celles de Maxwell) sans s’en servir pour « remonter » vers l’acte spirituel qui est leur condition.

Il me semble que la prédominance accordée par Badiou à la théorie des ensembles axiomatisée par Zermelo-Fraenkel comme ontologie (théorie du multiple pur) témoigne d’un tel oubli de l’opération spirituelle, appelé par Charles Singevin dans « Traité sur l’Un »:

Oubli de l’Un

Car il existe une théorie catégorique des ensembles (puisque le premier exemple de catégorie et de topos est la catégorie des ensembles) où les objets sont les ensembles et les morphismes sont les applications entre ensembles.

Or la forme théorique choisie par Badiou oublie les morphismes, c’est à dire les relations entre les objets que sont les ensembles ou multiplicités pures : en effet une application ou fonction entre ensembles :

f : X ————–> Y

est ramenée à un ensemble : celui des paires orientées :

{x, f(x)} où x appartient à X

En d’autres termes Badiou est fasciné par l’objet et oublie l’opération qui permet de lier les objets entre eux et aussi de les « faire tenir en un »: je fais allusion ici au morphisme-identité présent selon les axiomes de la théorie des catégories pour chaque objet, et qui est l’un immanent, unifiant chaque objet.

Badiou ne retient que les ensembles comme multiplicités pures et en déduit que l’être est multiple pur, sans-Un, mais il oublie le morphisme-identité qui représente un jugement de l’esprit humain, jugement qui peut s’exprimer ainsi:

« Cet ensemble a une multiplicité d’éléments, mais c’est le morphisme-identité qui fait tenir-ensemble cette multiplicité d’éléments, et permet de parler d’UN ensemble d’éléments »

#BrunschvicgPCPO 6: entrée en scène d’homo islamicus (Nas Boutammina) et homo badiolensis (François Nicolas)

La spécificité, le caractère unique du rôle de la Grèce antique dont nous avons parlé dans les articles précédents, sont indéniables:

https://horreurislamique.wordpress.com/2015/02/09/brunschvicgpcpo-3-grece-ou-barbarie/

Or cet état de fait est bien proche de l’ethnocentrisme , et même, puisque l’esprit européen dans ce qu’il a de meilleur naît de l’esprit de la Grèce antique, de l’eurocentrisme: aussi se heurte t’il frontalement à l’idéologie, et allons plus loin à la religion Charliste, qui est depuis Janvier dernier le nouveau nom du multiculturalisme politiquement correct, appelé aussi marxisme culturel(par le terroriste Anders Breivik notamment, aussi n’emploierons nous pas ce nom).

Mais cette thèse se heurte aussi de front à l’idéologie islamique, qui veut remplacer l’Occident des Lumières comme phare éternel de l’humanité.

La réponse de Nas Boutammina a le mérite d’être simple et claire : les philosophes et les savants grecs sont pure et simple invention des Occidentaux à la Renaissance, dans le but de nier l’apport de l’Islam!

Voir:

Nas Boutammina : la falsification de l’histoire des sciences

L’argumentation est assez sommaire : on n’a pas retrouvé les manuscrits originaux de Platon donc Platon est une invention. Et bien sûr le premier livre que l’on ait retrouvé n’est le Coran, puisque ce sont les musulmans qui ont tout inventé (livre, sciences, philosophie).

On dit souvent que « plus c’est gros mieux cela passe » mais une théorie aussi extrémiste n’a guère de chances face à l’unanimité des historiens sérieux.

Mais elle existe aussi sous des formes plus insidieuses, qui ne s’adressent pas aux historiens ni aux scientifiques et donc que ceux ci ne peuvent réfuter: comment répondre à ces musulmans peu éduqués mais si nombreux qui croient dur comme fer que les découvertes de la science occidentale (comme la relativité d’Einstein, mais aussi toutes les autres) sont annoncées à l’avance et prévues dans de mystérieux jeux de nombres et de lettres du Coran ? Jamais quelqu’un de sérieux ou de cultivé n’acceptera de débattre sur ce genre d’élucubrations grotesques.

Mais il existe une autre façon de s’opposer à l’eurocentrisme, qui découle du caractère unique de la Grèce antique et de ses apports à l’esprit européen, c’est celle de François Nicolas, compositeur, philosophe très influencé par Alain Badiou, dans la « lettre ouverte à Nas Boutammina » suivante:

http://www.entretemps.asso.fr/arabe/Boutammina.htm

Ce n’est pas au nom du « multiculturalisme relativiste occidental » ( considéré par Badiou et lui, et à juste titre, comme signe de la complète décadence du « matérialisme démocratique ») qu’il s’exprime dans cette lettre ouverte, mais d’une étrange théorie qui voudrait que l’Europe et l’esprit européen aient deux sources principales : la Grèce antique et l’Islam.

C’est une idéologie généralisée chez pas mal d’intellectuels, surtout en France, qui était dejà à l’œuvre dans la campagne haineuse contre Sylvain Gougenheim et son livre « Aristote au mont St Michel », campagne reprise dans l’ouvrage collectif « Les grecs, les arabes, et nous », elle se lit en filigrane à la fin de la « lettre ouverte »:

« Quel besoin donc de nier tout ceci – qui constitue des faits historiques, aisément vérifiables par toute personne instruite et de bonne foi – pour servir votre cause légitime ? Pourquoi adopter la même grille de lecture que vos ennemis (l’absurde : « entre Grecs et Arabo-persans, il faut choisir… ») ?
S’il s’était concentré sur le travail décisif d’Al-Khwârizmî, Al-Qalsadî et Al-Kâshî, votre livre n’en eût été que plus pertinent.

On notera le ton étrangement mesuré de Francois Nicolas, face à des contre-vérités absolument scandaleuses ânonnées par Nas Boutammina: il lui reproche juste d’être contaminé par ses, par leurs ennemis, les intellectuels « sarkozystes » et « bushistes » au nombre desquels est rangé le pauvre Sylvain Gougenheim, alors qu’il n’a rien à y voir.

L’explication de cette inexplicable mansuétude envers l’Islam est peut être à chercher dans le combat mené par Francois Nicolas contre ce qu’il appelle le « vieil idéalisme obscurantiste » au nom de la dialectique matérialiste de Badiou ?

Voir:

https://horreurislamique.wordpress.com/2013/04/19/francois-nicolas-alain-badiou-et-le-vieil-idealisme/

Mais revenons aux Grecs: ce qui serait « statique » et dogmatique, ce serait de considérer que les Grecs possèdent cette spécificité depuis toujours et pour toujours, on serait alors bien près du mythe du peuple élu ou de la naissance d’Athéna, personnifiant la Raison, armée de pied en cap en sortant de la tête de Zeus.

Nas Boutammina s’exprime justement à partir d’une telle conception dogmatique, mais à titre négatif, lorsqu’il dit (dans la premiere vidéo) que les grecs étaient soumis à d’innombrables superstitions, et que donc la rationalité ne peut pas venir des grecs.il succombe aux mythologies envisagées de manière statique, Athéna la raison sortant toute formée de la tête de Zeus.

Mais les analyses de Brunschvicg nous montrent justement l’émergence de la science et de la « quête désinteressée du vrai » selon un processus lent et difficile chez les Pythagoriciens, qui s’est d’ailleurs enlisé dans sa retombée mystique.

Et la condamnation à mort de Socrate pour perversion de la jeunesse et agression contre les dieux de la religion traditionnelle (c’est à dire populaire) suffirait, même sans les oeuvres de Brunschvicg, à nous faire comprendre l’éternel et difficile lutte du dynamisme de la raison contre l’obscurantisme dogmatique : au fond Nas Boutammina et l’obscurantisme musulman sont les héritiers des juges qui ont condamné Socrate à boire la ciguë.

ISIL’s Forbears Brutally Slaughtered 250,000 Assyrian-Chaldean, and Orthodox Christians A Century Ago

Originally posted on The Muslim Issue:

ISIL’s Ottoman “Caliphate” Forbears Brutally Slaughtered 250,000 Assyrian-Chaldean, and Orthodox Christians A Century Ago

 “ISIS” executing reportedly some 1,500 civilians.

Andrew Bostom:

Albeit belated, and ever grudgingly, the non-Muslim world has been compelled to acknowledge ISIL’s ghastly, murderous jihad rampages against both the Christian and Yazidi religious minorities of northern Iraq.

Even now, however, no U.S. television network has been willing to air the explicit testimonies of both Yazidi and Christian refugees from these jihad depredations about the following salient issue: how local Sunni Muslims, their erstwhile “neighbors,” not only aided and abetted ISIL, but were more responsible for killings, other atrocities, and expulsions than the “foreign” invading jihadists. For example, Sabah Hajji Hassan, a 68-year-old Yazidi, lamented,

The (non-Iraqi) jihadists were Afghans, Bosnians, Arabs and even Americans and British fighters. But the worst killings came from the people living among us, our (Sunni) Muslim neighbors. The Metwet, Khawata and…

Voir l'original 857 mots de plus

#BrunschvicgCochet 1 : la connaissance intégrale

J’ai déjà écrit plusieurs articles ici sur le livre si précieux de Marie Anne Cochet paru à Bruxelles en 1937:

« Commentaire sur la conversion spirituelle dans la philosophie de Léon Brunschvicg »

ils sont taggés « Marie Anne Cochet » (en compagnie hélas d’autres articles qui ne sont pas uniquement consacrés à la conversion spirituelle):

https://horreurislamique.wordpress.com/tag/marie-anne-cochet/

mais je me dis que puisque je fais ici une lecture lente du « Progrès de la conscience » de Brunschvicg il serait peut être indiqué d’en faire aussi une du livre de Marie Anne Cochet qui est très difficile à trouver: je suis tombé dessus par hasard il y a une quinzaine d’années, je ne sais plus si c’est chez un bouquiniste ou dans une librairie, mon exemplaire à été dédicacé par Marie Anne Cochet elle même à l’occasion du Congrès Descartes organisé en 1937 à Paris pour célébrer le tricentenaire du « Discours de la méthode » paru en 1637, il y a inscrit « Souvenir du Congrès » suivi de la signature de Mme Cochet, mon exemplaire porte le numéro 237, sur 700 au total dont les 100 premiers sur un papier de luxe, et je ne crois pas qu’il y aura jamais de réédition, en fait le livre, pourtant l’un des plus importants du 20 eme siecle est à peu près inconnu.

Il n’y a rien qui m’émerveille et m’émeuve plus que ces dédicaces écrits par des auteurs qui sont morts depuis longtemps (Mme Cochet a disparu peu de temps après la fin de la guerre, épuisée par les privations et les souffrances du temps de guerre).

Superstition ? Pas seulement, car l’un des thèmes du livre est justement la vie de l’esprit qui se développe dans le présent éternel (= atemporel), dans l’inépuisable aujourd’hui de la connaissance.
Sur la page du titre figure une citation de Paul Valéry:

« L’homme pense donc je suis dit l’univers »

Le livre commence donc avec la citation de Brunschvicg, tirée de sa thèse « La modalité du jugement » (1897):

« La philosophie est une connaissance intégrale »

Voir là dessus cette page:
https://horreurislamique.wordpress.com/le-principe-dimmanence/

et aussi:

https://horreurislamique.wordpress.com/2013/08/05/sciences-et-connaissance-objective-philosophie-et-connaissance-integrale/

Marie Anne Cochet embraye alors, à partir de la notion absurde d’un « objet intégral », sur l’un des principes fondamentaux de l’idéalisme brunschvicgien (si on ne l’a pas en tête on ne comprend rien à la pensée de Brunschvicg, qui est très difficile quoiqu écrite dans une langue très claire):

La distinction entre la notion seconde et dérivée d’un objet renfermé sur lui même qui implique l’immuabilité dogmatique de ce qui est considéré, et celle d’objectivité, qui désigne une opération nécessairement préalable qui demeure progressive, « établissant une convergence des lignes de connaissance diversement engendrées vers un centre commun ».

C’est une très belle citation de Brunschvicg à ce propos des « lignes de connaissance »qui avait scandalisé Paul Nizan dans « Les chiens de garde » en 1932:
https://leonbrunschvicg.wordpress.com/2012/08/23/paul-nizan-demission-des-philosophes/

« « les héros de la vie spirituelle sont ceux qui , sans se référer à des modèles périmés, à des précédents devenus anachroniques, ont lancé en avant d’eux mêmes des lignes d’intelligence et de vérité destinées à créer un univers moral de la façon dont elles ont créé l’univers matériel de la gravitation et de l’électricité  »

Paul Nizan, dont Emmanuel Todd né en 1951 est le petit-fils, doit cependant être admiré pour avoir donné sa vie pour la France en 1940 lors de la bataille de Dunkerque…pendant que Sartre son ami et mentor se tournait les pouces (dans un camp de prisonniers il me semble) et que Simone de Beauvoir expérimentait les joies de l’amour lesbien avec ses jeunes élèves.

Seulement si l’on refuse les lignes d’intelligence et leur convergence vers un centre commun on refuse l’accord des hommes dans la vie de l’esprit: on se retrouve alors forcément avec des hommes en lutte sur les questions matérielles ET sur les questions artificielles créées par la lutte des « dogmatismes », qui sont ce qui reste au fond du verre si l’on ne distingue pas l’objet de l’objectivité comme opération (lancer les lignes):

« L’objectivité n’est pas circonscrite entre les limites qui cernent un objet, fût il l’univers, ou une personne, fût elle Dieu »

On a vu il y a quelques jours à Mossoul ce à quoi une telle confusion entre l’opération, dont le processus de développement n’est jamais terminé, et son résultat provisoire l’objet ou l’idée close sur elle meme (dans le cas qui nous occupe « Dieu ») peut aboutir: la destruction des anciennes oeuvres d’art de la Mésopotamie, appelées « idoles » par les jihadistes figés dans le dogmatisme de l’islam, et devant donc etre détruites.

C’est pour éviter de telles catastrophes que l’humanité a besoin de « héros de la vie spirituelle », qui lancent en avant d’eux mêmes des lignes d’intelligence et de connaissance…plutôt que des haches sur des statues pour les briser en miettes.

Et l’on me permettra d’ajouter que ces héros de la vie spirituelle doivent pour notre temps être des islamophobes et des Croisés.

Sous ce gouvernement pas de chambre d’hôtel pour Micheline 58 ans

http://www.fdesouche.com/569229-rochefort-17-micheline-58-ans-vit-dans-un-garage-depuis-4-mois-sans-eau-ni-electricite

Micheline n’a qu’un seul tort: elle est Française de souche !

Ah si c’était une immigrante sans papier, une délinquante donc, elle aurait droit à tout: chambre d’hôtel, aide pour la nourriture, soins gratuits puisque nous avons une AME (aide médicale d’Etat) à défaut d’avoir une Âme….

Et si l’on signale le problème de Micheline, les belles consciences sans tache vous rétorquent : « dites donc vous ne voudriez pas faire progresser le score de Marine Le Pen ? »

Mais méfiez vous!

Un jour la rage accumulée depuis 40 ans va exploser en une fureur que l’on n’avait pas vue en France depuis 1789 ou 1572 !!!!!!!

Pascal Bruckner veut « européaniser l’islam »…c’est cela oui!

http://www.fdesouche.com/568085-pascal-bruckner-il-faut-europeaniser-lislam

Ah si la Yougoslavie avait eu à sa disposition un génie pareil !!

Cela eût permis d’éviter la guerre atroce d’il y a vingt ans!

Seulement comment faire ? La première mesure à prendre si l’on veut sérieusement s’atteler à cette tâche ne serait elle pas de suspendre, ou limiter de façon drastique, toute nouvelle immigration musulmane? et alors le gouvernement qui prendrait de telles mesures n’aurait il pas sur le dos les associations antiracistes, la Commission européenne, les médias, le gouvernement américain, les Églises, etc…?

Mais l’islam « européanisé », ne serait ce pas ce que l’on appelle l’islam modéré, ou aussi l’islam des Lumières, c’est à dire la Licorne ?

Or selon cet article, qui a des arguments sérieux, l’islam modéré existe, sauf que ce n’est plus l’islam : c’est le judéo-christianisme!

http://www.bvoltaire.fr/francoisfalcon/lislam-modere-existe-ca-sappelle-le-judeo-christianisme,161294

Seulement attention!

Il y a deux sens au concept de judéo-christianisme:

-l’un est le syncrétisme des judéo-nazaréens, qui gardent les commandements juifs et la Torah mais y mélangent l’évangile et la croyance au Messie guerrier Jésus qui doit « faire retour »: cela aboutit à l’islam, et pas à un Islam modéré!

-l’autre est l’accommodement auquel sont finalement arrivés en Occident juifs et chrétiens: les juifs continuent à refuser l’évangile, c’est bien leur droit, avec le multiculturalisme moderne cela passe finalement comme une lettre à la poste…mais après 2000 ans de conflits meurtriers et de haine.

Oui mais voilà cela ne se passera pas comme cela hélas avec l’islam…

Tout simplement parce que les musulmans, héritiers des judéo-nazaréens, appelés aussi « judéo-chrétiens » (par exemple par Pierre-Antoine Bernheim dans « Jacques frère de Jésus »), sont certains de représenter le véritable judéo-christianisme, auquel les juifs comme les chrétiens sont d’après eux « infidèles ».

C’est là le sens de leur façon de répéter si souvent dans toute discussion:

« Nous acceptons et révérons tous les Prophètes jusqu’au dernier Muhammad, dont le Prophète Jésus »

American sniper: très beau film

J’ai vu ce film récemment et suis de l’avis exprimé ici:

http://ripostelaique.com/jai-vu-american-sniper.html

sans aller jusqu’à être un « fervent admirateur de Clint Eastwood depuis toujours ». Je l’aimais bien quand il jouait ces rôles de flingueur qui scandalisaient les imbéciles dans l’inspecteur Harry.

La sortie du film se téléscope avec l’actualité puisque le procès de l’ancien Marine qui avait tué Chris Kyle en février 2013 vient de se terminer sur un verdict de prison à perpétuité.

Pourquoi beaucoup de soldats rentrant du Vietnam ou d’Irak vont ils si mal, au point de devenir des meurtriers comme Eddie Ray Routh (qui a basculé semblé t’il après avoir été envoyé à Haïti suite au tremblement de terre et vu des choses insupportables)?

http://www.rfi.fr/ameriques/20150225-american-sniper-clint-eastwood-prison-perpetuite-eddy-ray-routh/

Pour tout un tas de raisons bien sûr, mais si Chris Kyle arrive à surmonter les terreurs et les horreurs de la guerre en Irak et à mener une vie « normale » une fois rentré aux USA, jusqu’à son assassinat, c’est parce qu’une famille, une femme aimante et deux enfants, l’attendent, mais aussi parce qu’il a réussi à donner un sens rationnel et donc moral à ce qui est sa « mission »:

« Nous avons vu le MAL »

dit il à son ami qui lui fait part de ses doutes sur le sens de ce qu’ils font (cet ami sera tué peu après)

Le MAL c’est évidemment l’Islam: on peut certes adopter une position critique sur la guerre et la politique américaine dans son ensemble, mais la vraie raison de la destruction de toute cette région, c’est l’Islam.

Il y a à mon sens un moment très émouvant dans le film: quand rentré définitivement avant le délai prévu, il téléphone à sa femme, planqué derriere un verre de bière, pour la prévenir qu’il est bien rentré aux USA mais qu’il a besoin de rester seul un certain temps avant de reprendre la vie familiale.

Ce qui est si difficile, même pour lui, c’est de passer d’une vie communautaire tout orientée vers l’accomplissement d’une MISSION juste et nécessaire, d’une vie de Croisé pourrait on dire, à la vie prosaïque et absurde de la société contemporaine « ahrimanienne » livrée aux « eaux glacées du calcul égoïste ».

Ce que défendent les Croisés en Irak ou ailleurs, ce n’est pas cette vie désespérante : ce sont des valeurs spirituelles qui transcendent la vie immédiate, organique et psychique.

Et c’est pour cela que les meilleurs d’entre eux acceptent consciemment de donner leur vie, le cas échéant. Pas pour jouir de récompenses illusoires « après » la mort.

Ceci m’évoque cette affirmation d’un soldat américain d’élite à un « nouvel arrivant inexpérimenté » en Normandie, en 1944:

« Tu ne rempliras bien ta mission que si tu te considères comme déjà mort »

Je suis en train de voir la fin du film assez médiocre (*) « Un homme d’exception » sur la vie de John Nash, et il y a un lien : la tragédie du personnage de Nash dans le film, c’est de s’être inventé une « mission » universelle pour « tenir » face à l’épouvantable « vide » de la vie aux USA dans les années 50 , même une vie de scientifique…surtout une vie de scientifique?

Mais la mission de Chris Kyle et des autres Croisés n’est pas imaginaire elle est réelle : nous qui avons aussi « vu le MAL » nous pouvons le certifier

(*): médiocre parce que c’est un plaidoyer nunuche pour le « cœur », le sentiment contre la tyrannie si « occidentale » de l’intellect et à la fin le personnage de Nash affirme que sa quête metaphysique de la Raison l’a mené à la « raison d’être » qu’est l’amour pour une femme…bingo!

image

image

Qu’est ce que les Français de souche ?

A vrai dire je n’aime pas tellement l’expression, à cause du mot « souche » qui sonne mal sans doute…je préfère « vrais Français », ou d’autres..

Mais je viens de lire ceci:

http://www.fdesouche.com/568679-marseille-youssef-lexpression-francais-de-souche-ca-rend-fou

Va pour « Français de souche » donc : quelque chose qui rend fou Youssef ne peut pas être mauvais…

Qu’est ce qu’il y avait à L’emplacement qui est aujourd’hui celui de New York il y a 5 siècles ?

Certainement pas des gratte-ciel climatisés ni d’hommes blancs, ou noirs, parlant anglais : le début du film « Sept ans de réflexions » de Billy Wilder traite la question sur le mode humoristique et suggère que rien n’a changé dans le mode de vie des mâles blancs modernes par rapport à celui des indiens de la tribu des Manhattan, mais ce n’est évidemment pas la pensée profonde de Billy Wilder.
Sur tout le territoire de ce qui est maintenant les USA il n’y avait aucun blanc, ni aucun noir : y vivaient les indiens, venus il me semble d’Asie il y a 50000 ans.
Formaient ils un peuple? Ou un ensemble disparate de tribus souvent en guerre les unes avec les autres? Je n’en connais pas assez sur la question pour répondre, et ce n’est pas mon but ici.

Par contre prenez les Français il y a encore cinquante ans, disons au début des années 60, il est indubitable qu’ils formaient un peuple ayant une histoire et un héritage vieux de 14 siècles, plus même si l’on compte l’histoire des gaulois, et l’héritage gréco-romain.

J’écoutais tout à l’heure l’émission de Finkielkraut : « Quelle histoire de France ? », et les deux intervenants sont tombés d’accord sur le fait indéniable que du 6eme siècle (ou du 10eme, si l’on compte les Normands) au 19ème siecle, il n’y a pas eu de grandes invasions ou migrations depuis l’extérieur : la population française est restée stable « ethniquement parlant » pendant mille ans ou plus.

On nous MENT donc, pour des raisons de propagande idéologique lorsque l’on nous affirme que « la France a toujours été un pays d’immigration ».

L’immigration qui a repris au 19 eme siecle était surtout le fait d’européens, chrétiens ou juifs.
Nous avons donc jusqu’à il y a 40 ou 50 ans, lorsque débute l’invasion afro-musulmane, invasion non militaire mais rendue possible par l’apparition de l’aviation intercontinentale moderne et par l’incurie des gouvernements successifs, un peuple unique ayant une histoire marquée par deux influences spirituelles principales : judéo-chrétienne, et gréco-latine.
Ensuite, lors des 40 années qui ont « défait la France » comme le dit Zemmour, tout change, tout explose…à cause de l’invasion de gens dont l’Histoire est influencée par un principe spirituel différent : l’islam.

Pourtant les choses étaient claires lors de la décolonisation en 1962 et le général de Gaulle l’avait bien expliqué : il ne fallait pas garder l’Algérie dans le giron de la France parce qu’à terme cela aurait signifié l’irruption de millions de musulmans sur notre territoire.
Les Européens d’Algérie en ont tiré les conséquences, et ont quitté leur terre ancestrale. Les harkis sont venus aussi, ce qui etait normal, ce qui n’a pas empêché une part d’entre eux d’être massacrés.

Alors pourquoi l’invasion de millions de musulmans a t’elle quand même eu lieu?
En tout cas l’avis du peuple qui était là avant, du peuple des vrais Français, ou Français de souche, n’a jamais été demandé comme il eût été normal sur une question aussi crucial.

Sans ce scandale historique, dû à l’idéologie mondialiste et aux possibilités de l’aviation, l’expression de « Français de souche » qui choque tellement aujourd’hui n’aurait jamais vu le jour.

Mais elle est nécessaire, et pas uniquement pour rendre fou Youssef : elle est nécessaire à nos descendants pour garder la conscience de leur droit qui a été bafoué, le droit des peuples à rester eux mêmes tout en évoluant , et du fait que même si les musulmans représentent un jour 50, ou 80% de la population, les vrais Français, ou Français de souche, n’ont pas à obéir aux envahisseurs musulmans, et ont le droit de se révolter…comme disait un certain Sartre, mais à propos d’autre chose.

image

« Inherent vice », le nouveau film de Paul Thomas Anderson, sort la semaine prochaine en France

Après avoir lu ça :

http://www.theguardian.com/film/2015/jan/29/inherent-vice-review-paul-thomas-anderson

je suis heureux de dire à la face du monde que

je bande

Paul Thomas Anderson est pour moi, surtout à cause de Magnolia et There will be blood, l’un des réalisateurs actuels les plus importants.

Son dernier film avant « Inherent vice », « The Master » est un grand film, mais je me suis demandé pourquoi un homme, un artiste de cette facture, avait consacré une œuvre à ce pauvre minable de Lafayette Ron Hubbard…il aurait mieux fait de prendre pour thème la vie de Rudolf Steiner, ou bien celle de Gurdjeff…il est vrai qu’il se concentre sur l’histoire des USA, et que Philip Seymour Hoffman n’aurait pas pu jouer Steiner, ni Gurdjeff

En tout cas, d’après ce que je lis dans l’article du Guardian, ce film là possède toutes les harmoniques nécessaires à un grand événement artistique (spirituel même s’agissant de Paul Thomas Anderson):

– Tiré d’un livre de l’un des grands écrivains americains actuels, Thomas Pynchon, qui ne pouvait dire oui qu’à un PTA

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Thomas_Pynchon

– histoire de détective privé évoquant le Grand Sommeil, et donc The big Lebowski ainsi que Chinatown de Polanski, et meme Zabriskie Point d’Antonioni

-les années 70 en Californie, époque du meurtre de Sharon Tate l’épouse de Polanski, la croix gammée de Charles Manson après les fleurs dans les cheveux…

-théories du complot, paranoïa, etc..

Paul Thomas Anderson sera t’il capable de renvoyer définitivement dans le passé ces horreurs (qui marquent le début de la dérive VISIBLE du monde occidental après guerre, accompagnant la guerre du Vietnam) par un jugement autonome à la Brunschvicg, ou bien se laissera t’il tenter par le déjanté et l’ésotérique? Il montrera ainsi s’il est le successeur de Kubrick, ou bien celui de Sidney Lumet, et je n’ai laissé planer aucun doute sur ma préférence pour le second

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/2014/05/24/sidney-lumet-et-stanley-kubrick/

De toutes façons cela vaudra toujours mieux que les p’tits cons du « Projet Almanac »

****

image

L’obscurité et la condition temporelle de l’homme

Originally posted on L'obscurité:

J’ai créé le blog « L’obscurité » :

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/

pour me « heurter de front » si possible à ces ténèbres qui environnent l’humanité contemporaine, à partir d’un récit de Philippe Jaccottet datant de 1961, d’une force incroyable, et portant ce titre :

« L’obscurité »

https://horreurislamique.wordpress.com/philippe-jaccottet-lobscurite/

Or il est une phrase dans ce récit, prononcée par le Maître lorsqu’il essaye d’essayer à son ancien « disciple » la plongée brutale dans les ténèbres du désespoir qui est la sienne :

« le temps courait comme le feu dans l’herbe »

et de son aveu même « c’est le temps qui l’a vaincu », qui l’a vaincu spirituellement, c’est à dire en termes platoniciens « qui l’a fait régresser de la lumière à l’ombre », voir:

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2012/03/09/bastide-et-la-notion-de-conversion-chez-brunschvicg/

De quel temps parle t’on ici ? du temps simplement vital, temps jugé (par les vivants) comme destructeur , temps auquel s’adresse (par la voix d’un personnage féminin) Lamartine en des vers merveilleux:

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/alphonse_de_lamartine/le_lac.html

« Ainsi, toujours…

Voir l'original 1 327 mots de plus

L’obscurité et la condition temporelle de l’homme

Originally posted on L'obscurité:

J’ai créé le blog « L’obscurité » :

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/

pour me « heurter de front » si possible à ces ténèbres qui environnent l’humanité contemporaine, à partir d’un récit de Philippe Jaccottet datant de 1961, d’une force incroyable, et portant ce titre :

« L’obscurité »

https://horreurislamique.wordpress.com/philippe-jaccottet-lobscurite/

Or il est une phrase dans ce récit, prononcée par le Maître lorsqu’il essaye d’essayer à son ancien « disciple » la plongée brutale dans les ténèbres du désespoir qui est la sienne :

« le temps courait comme le feu dans l’herbe »

et de son aveu même « c’est le temps qui l’a vaincu », qui l’a vaincu spirituellement, c’est à dire en termes platoniciens « qui l’a fait régresser de la lumière à l’ombre », voir:

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2012/03/09/bastide-et-la-notion-de-conversion-chez-brunschvicg/

De quel temps parle t’on ici ? du temps simplement vital, temps jugé (par les vivants) comme destructeur , temps auquel s’adresse (par la voix d’un personnage féminin) Lamartine en des vers merveilleux:

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/alphonse_de_lamartine/le_lac.html

« Ainsi, toujours…

Voir l'original 1 327 mots de plus

Italie : 800 000 élèves immigrés, + 400% en 12 ans

Originally posted on civilwarineurope:

imageEntre 2001 et 2002, il y avait 196 000 élèves étrangers dans les écoles italiennes. En 2013-2014, ce chiffre a atteint 803 000, soit 10% du total des élèves du pays. Cela représente une hausse de 400 % en 12 ans. C’est ce qu’a indiqué le ministère de l’Education italien par la voix de son ministre, Stefania Gannini.

Le sud de l’Italie continue à subir les assauts des masses du tiers-monde, notamment à Lampedusa. Les côtes libyennes, désormais tenues par l’Etat Islamique, seraient le théâtre d’une énorme concentration organisée par le gouvernement islamiste. Ce dernier entendrait, selon le renseignement italien, envoyer 500 000 immigrés vers l’Italie pour “terroriser” le pays.

Les forces militaires de l’Etat Islamique (ISIS) ont la ferme intention de consolider leurs positions portuaires en Libye mais également de « se mélanger » de façon anonyme aux demandeurs d’asile afin de pouvoir traverser la Méditerranée et d’être accueillis…

Voir l'original 14 mots de plus

Italie : «Je suis clandestin, je fais ce que je veux ! » et frappe deux personnes âgées

Originally posted on civilwarineurope:

ANCONE – Deux personnes âgées se sont fait tabasser à coups de poing parce qu’elles étaient italiennes.

Cela s’est passé samedi soir après 20 heures à la sortie du cinéma. Un étranger, un clandestin, s’est approché de deux couples de retraités qui étaient venus voir un film. Il a commencé par des insultes et a crié « je suis clandestin et je fais ce que je veux » ! Puis, il a donné un coup de poing au visage d’une femme de 70 ans.

Un homme de 80 ans a tenté de la défendre mais il s’est pris lui aussi des coups de poing. L’étranger s’est ensuite échappé. (…)

Source : http://www.ilmessaggero.it/MARCHE/ancona_clandestino_picchia_anziani/notizie/1198692.shtml traduction via fdesouche.com

Voir l'original

Comment la Suède est devenue la « capitale » occidentale du viol

Originally posted on civilwarineurope:

imageEn 1975, le Parlement suédois a décidé à l’unanimité de transformer la Suède autrefois ethniquement homogène en un pays multiculturel. Quarante ans plus tard, les conséquences dramatiques de cette expérience apparaissent : les crimes violents ont augmenté de 300%.

Si l’on regarde le nombre de viols, l’augmentation est encore plus importante. En 1975, 421 viols ont été signalés à la police, en 2014, 6 620 viols l’ont été. C’est une augmentation de 1472%.

La Suède est maintenant à la deuxième place sur la liste mondiale des pays au taux de viol le plus élevé. Selon une enquête de 2010, la Suède, avec 53,2 viols pour 100 000 habitants, n’est surpassée que par le minuscule Lesotho, situé en Afrique australe, qui a quant à lui un taux de 91,6 viols pour 100 000 habitants.

image

Comment se fait-il alors, qu’en 2008, le voisin de la Suède, le Danemark, n’avait qu’un taux de…

Voir l'original 261 mots de plus

ISIS Muslim Militants Vow to Conquer Rome and to ‘..Throw Homosexuals From the Leaning Tower of Pisa..’

Originally posted on sharia unveiled:

Leaning Tower of Pisa 1 (resized)

Photo courtesy of: Mirror
  • Message was posted by Twitter account used to publicize ISIS activity

  • ISIS supporter threatened to conquer Rome and bring shariah law to city

  • Also warned terrorists will ‘throw homosexuals off Leaning Tower of Pisa

  • Comes after jihadist spoke of plans to takeover Italian capital in ISIS video

  • Threats sparked flood of mocking tweets and memes from Italian public 

by, Stephanie Linning | Daily Mail Online

Hapless Islamic State militants have vowed online to take over Rome – and ‘throw homosexuals off the Leaning Tower of Pisa’.

In the message, posted by a Twitter account linked to the terror group, the ISIS supporter also threatens to bring sharia law to the Italian capital.

It comes just days after masked jihadists warned of their intention to conquer the city in a video that showed the mass beheading of 21 Christians in Libya.

ISIS Vows to ‘Conquer Rome.’

Video…

Voir l'original 569 mots de plus

VIDEO ISIS Nazis Burn THOUSANDS of Ancient, Priceless Books, Massacre Christians – Dozens Abducted – Turkey’s Culture of Horror

Originally posted on Reclaim Our Republic:

Poll: Majority of Americans Support Invasion of Syria and Iraq to Put Down U.S.-trained Islamic State
February 24, 2015 by Shoebat Foundation

“Where books are burned, in the end, people will be burned.” – Heinrich Heine

Perhaps it is no coincidence that as the world hears of the horrors of ISIS burning people alive in cages, it is also burning books. ISIS has struck again in Mosul Iraq. This time, its target was a library filled with ancient and priceless books and manuscripts:

“ISIS militants bombed the Mosul Public Library. They used improvised explosive devices,” said Ghanim al-Ta’an, the director of the library. Notables in Mosul tried to persuade ISIS members to spare the library, but they failed.

The former assistant director of the library Qusai All…

Voir l'original 3 302 mots de plus

Featured Image -- 18648

Premier de plusieurs

Originally posted on Islamisation: Voulez-vous la vérité ou les mensonges:

English

Le monde sera détruit non pas par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans prendre une position [ferme]. (Albert Einstein)

De quel groupe êtes-vous membre?

Screen Shot 2015-02-25 at 20.08.17

S.v.p,, laissez un commentaire. J’ai besoin de savoir ce que vous pensez de cette approche.

Serge Carmel Bourget (J’ai besoin de support)

MovieCut

Boycottez Olymel, Lafleur et Flamingo.

Voir l'original

Featured Image -- 18644

Extrait de mon prochain livre. (Titre secret)

Originally posted on Islamisation: Voulez-vous la vérité ou les mensonges:

Je vous présente sommairement les deux principaux personnages pour ne pas tout vous dévoiler du «punch» du livre. Serge un théologien chrétien vit dans les livres depuis toujours. Carmel a vécu à la rue dormant à la maison du Père la nuit et passant ses journées à fouiller les textes anciens à la grande bibliothèque de Montréal. Donc ce que sait Serge est en grande partie académique, alors que Carmel lui, est un parfait mystique un peu rude dans sa façon de s’exprimer. Ici, nous les retrouvons en train de discuter sur la valeur des hadiths dans l’Islam, à partir d’une critique de ces hadits, faite par un musulman modéré. Il est 5:00 du matin et l’échange dure depuis la veille en soirée. Carmel qui a la fâcheuse habitude de s’exprimer avec beaucoup de jurons, fais l’effort de n’en employer aucun, ayant appris de Serge comment faire. Serge est psychanalyste…

Voir l'original 2 333 mots de plus

Allahou Akbar et racisme antiblancs

auto-stoppeurs pris à partie

« Car, très vite, les deux auto-stoppeurs sont pris à partie par les deux passagers de cette Golf dans laquelle ils sont montés. Le duo, âgé d’une petite trentaine d’années et passablement éméché, commence alors à insulter ses futures victimes. Les menaçant de « les crever », de « poser des bombes » et les traitant de « sales Français ». Pour achever cette liste non-exhaustive d’amabilités par un cinglant « Allaouh Akbar ! » dont se pose, à cet instant précis, dans le pesant huis clos de cet habitacle, la question de la pertinence. »

Très pertinent au contraire car cet aboiement est devenu le symbole de ralliement de tous les chiens qui viennent vivre aux frais de la princesse France (qui leur accorde d’autres faveurs) puis mordent la main qui les nourrit..

David Ignatius Reveals More Disturbing Details of Obama’s Nuclear Sell-Out to Iran

Originally posted on The Counter Jihad Report:

jk2CSP, by Fred Fleitz, Feb. 25, 2015:

In an article published today, Washington Post columnist David Ignatius, a notorious Obama administration apologist, provided his latest endorsement of the president’s deeply flawed nuclear diplomacy with Iran.  Ignatius also discussed some worrisome U.S. concessions to Iran that have not been previously disclosed.

During testimony to the Senate Foreign Relations Committee yesterday, Secretary of State John Kerry denied that the United States has proposed a final nuclear deal with Iran last only ten years.  Although the ten-year limit has been leaked to many journalists, Ignatius confirmed that Obama officials want a deal with a “double-digit” duration of 10 to 15 years.

Ignatius also confirmed that a final deal will likely allow Iran to operate about 6,000 uranium centrifuges.  He noted the Obama administration’s justification for allowing this: strict monitoring and intrusive inspections of Iranian nuclear facilities that will limit the “break-out time” –…

Voir l'original 594 mots de plus

Group: Iran Operating Top Secret ‘Parallel Nuclear Program’

Originally posted on The Counter Jihad Report:

Published on Feb 25, 2015 by EnGlobal News World

Washington Free Beacon, by Adam Kredo, Feb. 24, 2015:

An Iranian dissident group known for exposing key aspects of Iran’s secret nuclear work claims it now has evidence of “an active and secret parallel nuclear program” operated by Tehran.

The National Council of Resistance of Iran (NCRI), also known as the MEK, said in areport released Tuesday it has found concrete evidence of an “underground top-secret site currently used by the Iranian regime for research and development with advanced centrifuges for uranium enrichment,” according to a copy of the findings.

The NCRI, an Iranian opposition group, is known for making big reveals about clandestine nuclear work in Tehran, though its findings have been disputed in the past.

In its latest report, which comes as nuclear negotiations between Iran and the West hit a critical juncture, the NCRI presents evidence of a…

Voir l'original 667 mots de plus

A Short Biography of Muhammad

Originally posted on The Counter Jihad Report:

Muhammad-MirajFaith Freedom, By Ali Sina,  FEBRUARY 25, 2015:

Recently, I met an American lady on Facebook who said she was shocked to read what her seventh grade daughter is being taught in school about Islam. When she sent me a scanned copy of the text I was appalled.

Muhammad is presented as a holy man, someone who stood for the weak and the needy, who was opposed to his people because they were a greedy folk. They chased him out of his home because they feared he will destroy their income. The book claims all Muhammad’s wars were in self-defense, and says Islam spread  thanks to Arabs traders. According to this book, as Muslims went to other countries for trade, they taught their religion along the way and people flocked to Islam embracing it eagerly. There is no mention of any of Muhammad raids and the savagery of Muslims in…

Voir l'original 651 mots de plus

How ISIS Plans to Sack Rome

Originally posted on The Counter Jihad Report:

PJ Media, by Bridget Johnson, Feb. 24, 2015:

An ISIS e-book on how to accomplish their caliphate goal of sacking Rome stresses enlisting “the Islamic State’s secret weapon = secret white converts” to take on Italy.

Much of the book, “Black Flags from Rome,” is dedicated to laying out a case for why Muslims in Europe should rise up and assist ISIS from within, citing justifications for discontent from modern-day anti-immigration protests back to post-Ottoman creation of Muslim “ghettos.”

The Rome title is one of a series disseminated online that includes Khorasan, Syria, Arabia and Persia, with a forthcoming “Black Flags from Palestine” title promised.

It uses graphics from Pew Research Center’s Forum on Religion & Public Life to show Muslim distribution throughout Europe. “Starting in the early 90s, a new era would begin for Islam in Europe,” the book states. “A new quality 3rd generation of Muslims would be…

Voir l'original 1 135 mots de plus

Royaume Uni : 27% des musulmans comprennent les motifs derrière l’attentat sur Charlie Hebdo

Originally posted on civilwarineurope:

imagePlus d’un quart des musulmans britanniques disent «avoir un certain degré de compréhension» des motifs ayant conduit à l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo, dans un sondage publié jeudi au Royaume-Uni.

Sur les 1.000 personnes interrogées pour cette étude ComRes commandée par la BBC, 27% disent «avoir un certain degré de compréhension» des motifs ayant conduit aux attaques contre le journal satirique le 7 janvier dernier, alors que 62% ne sont pas d’accord avec cette affirmation.

Près de 11% des sondés vont plus loin en estiment que «les organisations publiant des images du prophète Mahomet méritent d’être attaquées». 85% rejettent cette proposition. La députée conservatrice Sayeeda Warsi, qui fut la première femme musulmane secrétaire d’Etat au Royaume-Uni avant sa démission en 2014, a qualifié ces deux chiffres d’«inquiétants». Une très large majorité des musulmans britanniques (78%) dit aussi se sentir «profondément offensée personnellement par la publication d’images du prophète Mahomet» (…)

Voir l'original 3 mots de plus

Pour l’ancien ministre de La Défense, Hervé Morin, la France se dirige vers une guerre des religions

Originally posted on civilwarineurope:

imageSur France 2, le député centriste Hervé Morin (UDI) a assuré que l’exécutif, tout en multipliant, « pour cacher ses erreurs« , les appels « à l’esprit du 11 janvier« , « n’a absolument pas été à la hauteur des réponses que les Français attendent » face au terrorisme.

« Vous devez avoir en tête une chose qu’a montrée le débat Boubakeur-Cukierman », a-t-il poursuivi en allusion à la querelle entre les présidents du CFCM (musulmans) et du Crif (juifs). « C’est qu’on est dans un climat qui, de près ou de loin, s’approche de cette guerre des religions dans laquelle nous sommes en train de, progressivement, aller » (…)

Source : Bfmtv

Voir l'original

Quatorze siècles d’esclavage sexuel de MAHOMET à DAESH 

Article particulièrement important sur Riposte laique , signé Zohra Nedaa-Amal (au fait cette personne est elle raciste ? Il faut nous le dire! On implore un avis d’Edwy Plenel!)

http://ripostelaique.com/de-mahomet-a-leil-quatorze-siecles-desclavage-sexuel-dans-lislam.html

Comme la vérité est simple, à mille lieues des élucubrations des padamalgamistes!

« <b>L’esclavage, et l’esclavage sexuel en particulier, font partie intégrante de l’islam, pendant quatorze siècles sans aucune interruption à l’exception des périodes correspondant à la colonisation franco-anglaise, et l’interdiction faite par les autorités sous la pression de l’ONU (1948 en Egypte, 1962 en Arabie).

Quand on connait les préceptes de l’islam, on reste interloqué par le discours des autorités musulmanes : elles condamnent l’esclavage sexuel pratiqué par les islamistes, tout en gardant un silence cynique sur le même esclavage pratiqué par Mahomet lui-même. Avec un cynisme sans borne, ces autorités, relayées par nos médias et responsables politiques prosternés dans la dhimitude, gardent un silence honteux sur les versets de Coran qui donnent une légitimité divine à ce crime monstrueux.</b> »

DAESH c’est bien l’islam !

Et il est impossible que cette horreur cesse, sauf avec la disparition complète de l’islam, puisque c’est le Coran « parole de Dieu » qui justifie ces viols.

Nous l’avons déjà constaté avec le début de la sourate 23:

http://islamfrance.free.fr/doc/coran/sourate/23.html

« 1.Bienheureux sont certes les croyants ,

2.ceux qui sont humbles dans leur Salat, 3.qui se détournent des futilités, 4.qui s’acquittent de la Zakat, 5.et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], 6.si ce n’est qu’avec leurs épouses <h1>ou les esclaves qu’ils possèdent , car là vraiment, on ne peut les blâmer; »

Comment appelle t’on un rapport sexuel avec une esclave ? Dans un pays civilisé on appelle cela un viol!  

L’intelligence en péril de mort (Marcel de Corte)

mathesisuniversalis:

Comme le dit d’ailleurs Brunschvicg il est bon d’étudier la pensée de ceux qui ne pensent pas comme nous. 

Originally posted on Le monde spirituel:

http://contra-impetum-fluminis.net/intell.htm

MARCEL DE CORTE
L’INTELLIGENCE
EN PERIL DE MORT

COURT EXTRAIT

[…]

CHAPITRE DEUXIÈME

LE ROMANTISME DE LA SCIENCE

Si l’intelligentsia et sa volonté de puissance sont un phénomène récent, l’influence exercée par « la science » sur les comportements spirituels et intellectuels, sur les conduites morales, politiques et sociales des hommes l’est peut-être davantage. L’empire de « la science », son expansion universelle, la tyrannie qu’elle fait peser sur les esprits et sur les mœurs, la réduction totalitaire à ses normes, à ses méthodes, à sa façon d’appréhender et de concevoir le monde, à son mode d’argumentation et jusqu’à son langage qu’elle inflige à tous les autres types de savoir et à tous les genres d’activités humaines, voilà des phénomènes qui datent de deux siècles à peine. Des femmes « savantes » de la comédie, où s’amorce l’événe­ment, à l’humanité « savante » que la sociologie actuelle prospecte et…

Voir l'original 12 020 mots de plus

Marseille : Les actes antisémites se multiplient (vidéo)

Originally posted on civilwarineurope:

En 2014, plus de 850 actes antisémites ont été enregistrés en France, soit deux fois plus qu’en 2013. A Marseille, la communauté juive se pose beaucoup de questions face à la recrudescence des actes antisémites qui se multiplient.

Selon le Conseil représentatif des institutions juives de France, c’est une petite minorité extrémiste qui sème le trouble au sein de la communauté des 60.000 Juifs qui vivent à Marseille.

Source : BFMTV

Voir l'original

VIDEO The 21st Century holocaust of Christians – Stop the Islamic Affirmative Action

Originally posted on Reclaim Our Republic:

Christian beheaded
Feb 22, 2015 by John

The media is currently very focused on the very real persecution of Jews in parts of Europe and the perceived persecution of Muslims that is being foisted onto the world stage as an effort to criminalize “Islamophbia.” While the former is serious and the latter is carefully orchestrated propaganda, almost no one is talking about the very real genocide that is occurring in the Middle East and Africa.

The genocide is of Christians and is occurring to such an extent that Christianity is becoming extinct in the very areas where it began. Here is a small sample of the Christians in the Middle East and Africa that have been tortured and murdered by Islamists in the past few months. The scope of the attacks can only be called genocide and show that we are in the midst of a holocaust of Christians.

– Niger: 40…

Voir l'original 1 925 mots de plus

La Suède s’apprête à recevoir près 105 000 immigrés musulmans en 2015, record absolu

Originally posted on civilwarineurope:

imageLa Suède pourrait recevoir près de 105 000 demandeurs d’asile, un record, a déclaré l’Institut des Migrations du pays.“Notre société devrait être prête à recevoir entre 80 000 et 105 000 demandeurs d’asile en 2015″ selon un communiqué de l’agence gouvernementale en charge de l’immigration.

La Suède, avec une population de 9,6 millions d’habitants, a une des politiques les plus laxistes d’Europe. Le gouvernement a par ailleurs annoncé son intention d’accorder un visa permanent à tout Syrien qui se rendra en Suède (…)

Source : http://breizatao.com/2015/02/23/la-suede-sapprete-recevoir-pres-105-000-immigres-musulmans-en-2015-record-absolu/

Voir l'original

L’âge des ténèbres

Le titre de cet article pourrait être inspiré par celui du film de Denys Arcand:

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/L%27Âge_des_ténèbres

qui est un film « plaisant », tout comme les deux autres de la trilogie: « Le déclin de l’empire américain » et « Les invasions barbares », mais pas un chef d’œuvre.

Ce n’est pas le cas mais c’est un autre film qui pourrait mieux convenir pour introduire aux idées soutenues ici:

« The offence » de Sidney Lumet (1972)

J’en avais parlé sur un autre blog : « L’obscurité » , voir:

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/2014/05/26/the-offence-de-sidney-lumet-1972-un-film-qui-a-sa-place-dans-lobscurite/

mais les huit liens que j’avais donné pour voir le film en version originale et en huit parties sont obsolètes, j’en ai donné un autre, en une seule vidéo, en anglais non sous-titré aussi:

Sidney Lumet : The offence 1972

Un film qui, comme il est dit ici:

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/The_Offence

a tellement terrifié « United Artists » au moment de la sortie qu’il a été très peu et très mal distribué, comme pour le « cacher » et ne pas faire baisser la cote de Sean Connery dans « Les diamants sont éternels » (de la série des James Bond) : il n’est sorti en France que 35 ans après, en 2007.

Et l’opposition aux « James Bond » est lourde de sens: « The offence » dérangé bien sûr parce qu’il aborde frontalement le thème du viol et de la pédophilie, mais surtout parce qu’il décrit, dans le fond comme dans la forme, la plongée de l’humanité occidentale, et de toute l’humanité, dans les ténèbres.

Et quelles sont elles ces ténèbres? Ce sont les ténèbres de l’esprit, les ténèbres intérieures.

Dans le film de Lumet l’inspecteur Johnson joué par Sean Connery dit à sa femme qui se propose pour l’aider:

« si tu pouvais m’enlever mon esprit et le tenir entre tes mains »

Il se plaint d’être submergé par des « pensées », des « images » qui l’empêchent de réfléchir, qui noient littéralement son esprit.

Pensées et images liées à sa profession : cadavres pendus, déchiquetés, torturés, mais aussi, et il est très clair là dessus à la fin, en se confiant au « suspect » qu’il va ensuite tabasser jusqu’à le tuer, images de corps nus d’adolescentes très jeunes qui le troublent…

Et les dernières paroles qu’il prononce, au moment où ses collègues font irruption et où il se rend compte qu’il a commis un crime, sont:

« 

Dieu…oh mon Dieu

 »

C’est un appel à l’aide d’un homme qui se voit livré et totalement impuissant face à ses pulsions de mort, de meurtre, de désespoir, et de violence sexuelle..il a appelé à l’aide le « suspect », qui l’a renvoyé de manière méprisante en lui disant « démerdez vous vous même avec vos problèmes », il l’a tué et maintenant il se tourne vers « Dieu »!

Seulement ce « Dieu » là ne répondra pas car c’est le Dieu des religions d’avant la science et d’avant la philosophie cartésienne, et il est issu des imaginations d’homo faber.
C’est le « Dieu » de l’éternelle impuissance et ignorance humaine, le « Dieu » qui comme disait Richard Feynman recule au fur et à mesure des avancées de la connaissance scientifique.
Que dit on lorsqu’on évoque le « Dieu créateur de l’Univers »?

Rien d’autre que ceci, qui est un aveu d’ignorance : « je ne puis expliquer pourquoi ce monde qui m’écrase se trouve là, alors il doit y avoir un Dieu qui sait mieux que moi, qui l’a créé, sans que je sache jamais comment Il a procédé »

Comme disent les musulmans : « ALLAH est plus savant »

Dire « je ne sais pas » serait plus honnête, mais l’honnêteté et la sincérité sont difficiles, comme s’en aperçoit dans « The offence » l’inspecteur Johnson qui trouve plus facile d’être « intuitivement certain » que le suspect est bien coupable et de le tabasser à mort plutôt que de reconnaître que le Mal est en nous tous, donc en lui aussi. Et que l’on ne surmonte le Mal que par l’enquête, la vérification, la démonstration et la recherche minutieuse et rationnelle de la Vérité.

Mais face à ce « Dieu » imaginaire propre aux peuples primitifs se dresse un autre, Dieu des Savants, Verbe intérieur, Raison universelle des esprits, Dieu immanent par la vertu duquel Brunschvicg peut dire:

« Mais, de même que le système du monde est devenu vrai le jour où la pensée a réussi à se détacher de son centre biologique pour s’installer dans le soleil, de même il est arrivé que de la vie qui fuit avec le temps la pensée a fait surgir un ordre du temps qui ne se perd pas dans l’instant du présent, qui permet d’intégrer à notre conscience toutes celles des valeurs positives qui se dégagent de l’expérience du passé, celles là même aussi que notre action réfléchie contribue à déterminer et à créer pour l’avenir. Rien ici qui ne soit d’expérience et de certitude humaines. Par la dignité de notre pensée nous comprenons l’univers qui nous écrase, nous dominons le temps qui nous emporte; nous sommes plus qu’une personne dès que nous sommes capables de remonter à la source de ce qui à nos propres yeux nous constitue comme personne…. »

Ce Verbe intérieur qui est en nous et fait que jamais nous ne pouvons nous « contenter » du « réel », de la vie animale qui naît et qui meurt, c’est au fond ce que nous nommons l’Esprit, dont Brunschvicg dit:

« nous pouvons être et à bon droit inquiets en ce qui nous concerne de notre rapport à l’esprit, mais non inquiets de l’esprit lui même que ne sauraient affecter les défaillances et les échecs, les repentirs et les régressions d’un individu, ou d’une race, ou d’une planète. »

Au fond, le parfait discours « athée » (niant la dimension de l’esprit et du Verbe, celle de l’axe vertical de la Croix) est celui de l’Ecclésiaste (« QOHELETH ») (dont la présence au cœur de la Bible devrait forcer les « croyants » à s’interroger sur le sens réel de leur « Dieu » imaginaire, qui est en fait de nier l’Esprit et de le remplacer par l’au delà, le « surnaturel »):

http://www.info-bible.org/lsg/21.Ecclesiaste.html

« Paroles de l’Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem.
1.2
Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.
1.3
Quel avantage revient-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne sous le soleil?
1.4
Une génération s’en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours.
1.5
Le soleil se lève, le soleil se couche; il soupire après le lieu d’où il se lève de nouveau.
1.6
Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits.
1.7
Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n’est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent.
1.8
Toutes choses sont en travail au delà de ce qu’on peut dire; l’oeil ne se rassasie pas de voir, et l’oreille ne se lasse pas d’entendre.
1.9
Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.
1.10
S’il est une chose dont on dise: Vois ceci, c’est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.
 »

Seulement comme le dit Brunschvicg, nous pouvons douter de notre rapport à l’Esprit, mais pas de l’Esprit lui même, cette présence au cœur du temps de la perpétuité, des cycles et des générations qui fait qu’il peut surgir du nouveau « sous le soleil » (je ne me soucie aucunement des interprétations kabbalistiques qui font de « soleil » la Sephira Tipheret).

Et une telle irruption du « nouveau sous le soleil » a eu lieu au 20 eme siecle européen avec les formidables découvertes scientifiques que sont la théorie de la Relativité d’Einstein, la mécanique quantique de Planck et en 1945 la théorie des catégories de Saunders MacLane et Samuel Eilenberg.

Nous ne pouvons donc pas être athées: la dimension verticale de l’Esprit est en nous, et elle nous oblige.

Par contre nous pouvons à bon droit nous moquer du ou des dieux (et déesses, quoique si Aphrodite me proposait de passer une nuit avec Elle…) à noms propres des religions, au nom de l’Esprit justement qui « se refuse au Dieu du mystere comme au Dieu des armées », ….ainsi qu’aux dieux qui couchent avec des mortel(le)s.

Elohim Tsebaoth, le « Dieu des armées », n’est qu’une fable antique : TSAHAL, armée bien humaine, composée de soldats qui « refusent de sortir de leur condition d’hommes » est la réalité qui oeuvre à la lutte contre les êtres démoniaques qui fomentent des attentats censés leur assurer une « récompense dans l’Au delà » : or l’Esprit, véritable base de la civilisation, se refuse à ces abominations, il se refuse donc à l’islam, mais sous-tend le sionisme.

Comme il était au fond de ces contes sur la tribu qui se libère d’Egypte et va vers elle même (lekh lekha) et vers la liberté par l’errance au désert, et cela Thomas Mann le sait, qui dit dans l’introduction aux « Histoires de Jacob », premier tome de « Joseph et ses frères » cette ambitieuse relecture de la Torah, que « c’était l’Esprit qui poussait cette tribu errante à ne jamais s’établir en un endroit, un séjour définitif »…l’Esprit, c’est à dire la Liberté.

L’âge des ténèbres c’est alors ce moment de l’Histoire, et nous y sommes, où le rapport de l’humanité à l’Esprit menace d’être définitivement coupé, supprimé, anéanti.

Il est présent au fondement des récits bibliques et évangéliques, c’est une certitude: et il est coupé, telle une aile (la troisième aile de l’ange) par l’Islam et le Coran.

Ce n’est pas grave puisqu’il perdure dans la philosophie et la science européenne (et non pas islamique, comme on l’entend souvent).

Mais de nos jours la civilisation « ahrimanienne » (ou si l’on préfère une terminologie moins anthroposophique et ésotérique : la civilisation qui vogue sur les eaux glacées du calcul égoïste) de l’Occident menace de l’anéantir définitivement, en y travaillant de concert avec son meilleur ennemi l’Islam.

Nous nous retrouvons dans le scénario décrit il y a un siecle par l’anthroposophie de Rudolf Steiner d’un Ouest ahrimanisé et d’un Orient luciférien, celui d’une humanité devant trouver son salut dans une voie médiane « christique » entre la voie ahrimanienne et la voie luciférienne.

Sauf que ce salut ne proviendra pas de l’anthroposophie, autre mensonge luciférien, qui confond le « christique » du Verbe-Esprit intérieur, qui souffle où il veut, avec le réchauffé des mythes chrétiens, « énorme gâteau » qui était une tentation trop forte pour Steiner, victime lui aussi des « images de l’enfance »

IMG_0605

IMG_0606

IMG_0608